AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Orphée de la Lyre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odyssée
Ninja du sanctuaire
Ninja du sanctuaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 3503
Age : 31
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Orphée de la Lyre    Ven 4 Nov - 23:48


Nom Civil : Orphée

Classe : Silver Saint
Age : 19 ans
Taille : 1m73
Poids : 60kg
Date de Naissance : 15 Novembre
Signe Astrologique : Scorpion
Groupe Sanguin : A
Parents connus : Aucuns
Première apparition : O.A.V. Hades Meikai-Hen Zenshô 3 / Tome 23
Origine : Grèce
Lieu d'entraînement : Grèce, Sanctuaire
Attaques :
Stringer Nocturn / Son de Corde Nocturne
Death Trip Serenade / la Sérénade du Voyage de la Mort
Stringer Fine / Son de Corde Final

Techniques de combat et capacités



    Ce diagramme figure dans le Saint Seiya Taizen sur la fiche de ce personnage. Il faut bien comprendre que ce n'est qu'une indication des domaines de prédilection du personnage même, et que ça ne prend absolument pas en compte la puissance du Cosmos ni la vitesse, et ne peut donc servir de critère de comparaison entre les personnages.

    Orphée est reconnu dans le manga comme ayant une puissance qui égal celle des Gold Saints, ce qui laisse donc penser que sa vitesse est logiquement au moins celle de la lumière et qu'il doit forcément être éveillé au Septième Sens. Le fait qu'Orphée ait pu se rendre sans encombres jusqu'à Hadès laisse aussi supposer qu'il connaît peut être le Huitième Sens.

    Toutes ses techniques sont basées sur sa lyre, et il est impossible de dire si il est ou non capable de se battre sans. Ce virtuose est capable de retourner l'illusion du Balance of Curse de Pharaoh juste en jouant de sa lyre, bien qu'il soit impossible de dire si il est en mesure de faire ça avec tout arcane basé sur des illusions, ou si c'était parce que la technique du Spectre était aussi basée sur de la musique. Sans utiliser de techniques, la mélodie jouée par Orphée peut également provoquer une certaine paralysie du corps de ses adversaires. Les musiques d'Orphée ne ciblent que les adversaires qu'il choisit, ce qui permet à des alliés de rester près de lui sans subir d'effets néfastes.


Histoire



    Serviteur d'Athéna, Orphée était un chevalier d'argent très réputé, notamment pour sa force qui, disait-on, dépassait celle des chevaliers d'or.
    Son temps libre, il le consacrait à jouer de la lyre pour sa bien aimée Eurydice. Celle-ci lui dit un jour de ne jamais la quitter car elle ne pourrait pas se passer du son de sa lyre. Orphée lui fit alors la promesse de toujours rester à ses côtés et de toujours jouer de la lyre pour elle et ce même si elle venait à mourir.

    Malheureusement, Eurydice connut une mort précoce suite à une morsure d'un serpent venimeux. Du jour au lendemain, n'écoutant que son amour et oubliant son devoir de chevalier, Orphée disparut sans prévenir pour gagner le monde des ténèbres.
    En enfer, il demanda une faveur au dieu Hadès. Il était prêt à échanger sa place avec celle d'Eurydice, mourir pour qu'elle revienne à la vie. En entendant le son de sa lyre, Hadès lui accorde une faveur plus grande. Il lui permettait de retourner sur Terre avec Eurydice mais durant tout le trajet il ne devra pas regarder derrière lui une seule fois sinon son souhait ne pourra plus jamais se réaliser.

    Eurydice lui étant rendue, ils commencèrent tous deux à parcourir le chemin du retour vers le monde des vivants, Orphée en tête. Après de longues heures de marche, Orphée aperçut une lumière qu'il prit pour le soleil. Il s'empressa de se retourner vers sa dulcinée, fou de joie, et la vit se pétrifier sur place. Ils étaient toujours en enfer, non loin de la seconde prison. Comme l'avait mis en garde Hadès, son souhait ne pouvait à présent plus être réalisé. Toutefois, il obtint du dieu des enfers une seconde faveur. Il pouvait rester en Enfer auprès d'elle si tous les treize jours il venait à Giudecca pour lui jouer de sa lyre.


Pharaon du Sphinx



    Quelques années plus tard, par un jour comme un autre, Orphée se rend à Giudecca pour remplir son "contrat". En passant par la seconde prison, il surprend deux chevaliers s'apprêtant à affronter le spectre Pharaon du Sphinx, gardien de cette prison. Orphée intervient alors avant le combat et dit au spectre qu'il va se charger des deux chevaliers, Seiya de Pégase et Shun d'Andromède. Alors que les deux chevaliers de bronze entament une discussion à sens unique avec Orphée qui ne les as toujours pas attaqués, Pharaon exécute son Balance of Curse avec son baïnit. Pégase sur le point de succomber à l'illusion de l'attaque mortelle, Orphée joue une note de sa lyre et dissipe l'illusion tout en sauvant la vie du bronze saint. Le spectre lui demande pourquoi il s'en mêle. En guise de réponse Orphée joue et exécute son Stringer Nocturn sur les deux chevaliers qui semblent succomber à la terrible attaque.

    Une fois retombés au sol, Orphée dit à Pharaon qu'il lui avait dit qu'il s'en occupait. Maintenant qu'ils sont morts il n'a plus rien à dire. Il emporte les corps inanimés des deux chevaliers jusqu'au champ de fleurs juxtaposant la seconde prison et où repose Eurydice. Il s'excuse auprès d'elle de l'avoir laissée seule. Il s'assied et commence à jouer un air pour elle. S'étant éloigné pour cueillir un bouquet de fleurs, Orphée constate que les deux saints se sont réveillés en retournant près d'Eurydice. Il leur conseille de fuir car jamais ils ne pourront vaincre Hadès avec leurs simples forces. Pégase s'emporte alors et lui apprend qu'Athéna se dirige actuellement seule vers Hadès pour l'affronter. Elle est complètement démunie et s'ils ne lui apportent pas son armure au plus vite elle mourra. Sans elle, il n'y aura plus personne pour vaincre Hadès et la Terre deviendra un enfer pour les vivants. Bien que surpris, Orphée lui répond qu'il n'est pas certain que la Terre se transforme en enfer. Il se pourrait même qu'ils assistent à la naissance d'Utopia, une terre lavée de tout mal. Il leur dit à nouveau qu'Hadès n'est pas une personne dont ils pourront venir à bout facilement. De plus, sachant qu'Eurydice leur a conté leur histoire, il leur rappelle qu'il a une dette envers le dieu. Il leur demande de partir.
    Andromède tente de lui parler mais Pégase le coupe. Il lui dit de ne pas se fatiguer à parler avec un traître. Alors que les deux saints vont partir, une lumière resplendissante brille à nouveau ; la même lumière qui fit croire autrefois à Orphée que c'était le soleil.

    Soudain Pégase perd l'armure d'Athéna qui atterrit dans la main de Pharaon. Le spectre rappelle à Orphée qu'il avait dit s'être débarrassé d'eux. Il conclut en lui disant qu'il est bien homme à se ranger du côté des saints. Ignorant ses paroles, Orphée lui demande si c'était lui qui lui a fait croire aux rayons du soleil. Pharaon lui demande en retour ce qu'il ferait si tel était le cas. Sur un ton grave, Orphée lui répond que ce lieu deviendrait alors sa tombe. Le spectre ne le prend pas au sérieux. Comme pour le mettre en garde, Orphée joue une seule note de sa lyre et force Pharaon à lâcher l'armure d'Athéna que Pégase récupère immédiatement. Pharaon dit alors à Orphée qu'il oublie la reconnaissance qu'il doit à Hadès. Il prend son baïnit et joue à son tour quelques notes. L'effet est immédiat : une des cordes de la lyre d'Orphée est coupée, sa corde G (corde en Sol dans l'anime). Trop handicapé, Orphée met les genoux au sol, accablé par la musique du Sphinx. Le spectre s'avance vers lui, sûr de lui. Il lui dit qu'en coupant sa corde G, il lui ôte ses gammes offensives. Il lui confie qu'Hadès et Pandore ont l'air de l'apprécier mais ce ne sera jamais son cas. En effet Orphée a pris sa place en tant que musicien mais ce n'est pas ce qui le dérange le plus, c'est le fait qu'il ne soit pas un spectre mais un saint.

    Sur ce le spectre entame son Balance of Curse. Mais Orphée parvient à déjouer l'attaque et fait croire un instant au spectre qu'il est la victime de sa propre attaque. Sous le choc le spectre laisse échapper un miroir, le miroir de Pandore. Orphée comprend alors que c'est à l'aide de cet objet qu'il l'a trompé autrefois. Le spectre ironise et lui demande s'il va encore leur faire entendre sa complainte. Mais Orphée, au contraire le remercie. En effet le saint vient de comprendre son erreur. Toute chose n'a qu'un temps et il avait tort d'avoir essayé de faire revivre une personne morte. Pharaon lui demande alors ce qu'il va faire maintenant qu'il s'en est rendu compte. Orphée lui répond qu'il va se battre contre Hadès en tant que chevalier. Le spectre s'emporte et alors qu'il va commencer une nouvelle gamme néfaste, Orphée coupe l'intégralité de ses cordes en tendant entre ses dents sa corde coupée. Sans attendre, il exécute son Stringer Nocturn et tue Pharaon.
    D'un regard Orphée fait ses adieux à sa bien aimée. Après quoi il dit aux deux saints qu'aujourd'hui est le jour où il doit faire écouter sa lyre à Hadès, le parfait moment pour le tuer. Il dissimule alors Pégase et Andromède dans un coffre qu'il remplit de fleurs et se rend à Giudecca par un chemin que seul lui et Hadès connaissent.


Rhadamanthe du Wyvern


    Arrivé à Giudecca, Pandore l'accueille. Ne discernant pas la silhouette du dieu sur son trône, Orphée demande à Pandore où est sa majesté. Pandore lui répond qu'elle va sûrement bientôt apparaître. Puis elle lui demande ce qu'est ce coffre et lui demande de l'ouvrir. Devant l'immobilité d'Orphée, Pandore lui demande pourquoi il ne lui montre pas l'intérieur. Orphée lui répond alors qu'il souhaitait montrer son contenu à Hadès en personne. Pandore refuse catégoriquement. Tout ce qui est destiné à sa majesté doit d'abord passer par elle. Munie de sa lance, elle ouvre le coffre et découvre les fleurs. Soupçonneuse, elle larde de coups de lance l'intérieur du coffre à la grande stupeur d'Orphée. N'ayant rien touché d'étrange, Pandore s'excuse alors d'avoir douté de sa fidélité. Elle espère sincèrement qu'il ne lui en veut pas trop et qu'il leur fera tout de même entendre le son de sa lyre. En l'entendant, elle est sûre que Hadès se montrera.

    Alors qu'Orphée va commencer à jouer de sa lyre, il a la stupéfaction de voir arriver les trois juges des Enfers : Rhadamanthe, Minos et Eaque. Pandore les a convoqués tous les trois pour qu'au moins une fois ils entendent le son de la lyre d'Orphée. Malgré les réticences de Rhadamanthe, tous prennent place sur des fauteuils. Orphée commence alors à jouer de sa lyre lorsqu'il sent qu'Hadès est enfin apparu. Il débute alors de suite son Death Trip Serenade.

    Persuadé qu'il a endormi toute l'assemblée, il se redresse et dit à Hadès de se préparer. Alors qu'il avance confiant vers lui, il est transpercé par une surpuissante attaque venant de derrière. En effet Rhadamanthe lui dit qu'il n'a pas écouté sa musique. Le juge était sûr qu'il se trahirait à un moment ou à un autre. Alors que Rhadamanthe va l'achever, Seiya surgit du coffre et frappe le juge. L'attaque du bronze saint permet alors à Orphée de s'avancer vers le trône d'Hadès. A la grande surprise de tous, Hadès ressemble trait pour trait à Shun. Qu'à cela ne tienne, Orphée exécute son Stringer Fine et enserre Hadès dans ses cordes tranchantes. Le corps d'Hadès vole en éclat et disparaît à la surprise de tous. N'était-ce qu'une illusion ?

    Profitant de la surprise générale, Rhadamanthe frappe Orphée dans le dos et s'en sert comme bouclier humain face aux deux saints. Il ordonne à Orphée de rompre le charme qui endort Pandore et les deux autres juges. Pour toute réponse, Orphée exécute à nouveau son Stringer Fine et emprisonne Rhadamanthe dans ses cordes. Il conjure Seiya de le tuer sans se soucier de lui. Devant le refus de Seiya, Orphée lui demande de ne pas hésiter car de toutes façons il ne s'en sortira pas. Il le conjure d'abattre Rhadamanthe au plus vite et de rattraper Hadès. Rhadamanthe parvient alors à se libérer des cordes. Orphée se retourne et l'immobilise autant qu'il le peut. Le juge le frappe alors à coups redoublés et Seiya finit par accéder à la demande du silver saint. Il exécute son Pegasus Ryu Seï Ken. A terre, Seiya tente de le redresser. Orphée a tout juste la force de leur confier Athéna avant de succomber à ses multiples blessures.


Caractère

    Orphée est d'un naturel calme et rarement il s'énerve. Romantique au possible, il fait passer son amour avant son devoir de chevalier durant une longue période avant de reconnaître l'erreur dans laquelle il était. Faisant preuve d'abnégation, il n'hésite pas à se sacrifier afin de vaincre un adversaire.


Particularités de l'armure


    L'armure de la Lyre possède la particularité de ressembler à une lyre sous sa forme de statuette mais aussi d'en inclure une dans son équipement. Cette lyre est à considérer comme une arme à part entière et non pas un simple instrument de musique. On peut d'ailleurs se demander ce qui adviendrait du potentiel d'attaque d'Orphée s'il venait à la perdre. Petite anecdote : que ce soit dans le manga ou l'anime, on ne voit jamais Orphée portant son casque, ce dernier n'ayant purement jamais été vu. La version anime de l'armure est assez fidèle à son modèle manga. Néanmoins plusieurs détails les différencient aisément. Ainsi la deuxième paire d'épaulettes n'a pas de bordures dans l'anime. Les aisselles de l'armure ont également été simplifiées. Sur l'intérieur des avant-bras on peut voir une certaine simplification aussi. Enfin, tandis que les jambières semblent identiques, les cuissardes voient leur décoration diminuer.


Origine de l'armure

    Bien que la lyre fait indubitablement penser à la lyre d'Orphée, elle a d'autres représentations dans d'autres cultures. Ainsi, chez les arabes, il s'agit de la "Carapace de la Tortue" et l'"Aigle aux ailes fermées" chez les anciens de l'Inde. Paradoxalement, la carapace de la tortue fait référence à un autre mythe de la mythologie grecque, la création du dieu Hermès, qui tendit des boyaux de boeuf sur une carapace de tortue pour se concilier les bonnes grâces du dieu Apollon, à qui il venait de voler le troupeau de bœufs sacrés.


Anecdote

    Il existe un second chevalier Orphée de la Lyre, un chevalier fantôme défunt au service d’Éris


Dernière édition par Odyssée le Sam 10 Déc - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Odyssée
Ninja du sanctuaire
Ninja du sanctuaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 3503
Age : 31
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Orphée de la Lyre    Sam 10 Déc - 20:29

Mise à jour de la partie dénommée Techniques de combat et capacités avec une description à la clé et avec ajout d'un diagramme de puissance.
Revenir en haut Aller en bas
 
Orphée de la Lyre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Myth de Orphée de la Lyre (Juin 2006 -->sortie
» 03 - Orphée de la Lyre
» Robertson DAVIES: La lyre d'Orphée
» Orphée...
» Les petits dessins d'Orphée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha ::  :: Shōnen :: 

 :: Biographie des personnages
-
Sauter vers: